Skip navigation

Author Archives: K-a

MK2 Beaubourg pour 1€ à 19h30 le court-métrage "cindy the doll is mine" est projeté. Je ne suis pas très objective car Asia Argento, étant la femme que je respecte le plus et que j’admire beaucoup, joue dedans. 15 minutes avec une Asia Argento troublante, d’un intérêt plutôt "artistique" car on ressorte de la salle avec un sentiment bizarre au fond de soi. Si le cinéma vous passionne, courrez voir ce film qui mérite son attention grâce à son réalisateur Bertrand Benello et l’actrice Asia Argento.

Vendredi (dernier jour du mois de septembre), la capitale a eu la joie et l’honneur d’écouter le groupe métal japonais Onmyouza. En dédicace la veille (où je n’ai pu être présente) au Hard Rock Café, le japonais ont fait leur show au tryptique (boîte parisienne au tendance électro). Le concert débuta à 21h sans première partie mais ce fut si …. (pas vraiment de mot pour le décrire) que le groupe suffisait à lui-même. 4 musiciens (2 guitares, 1 basse et une batterie) et une chanteuse forme ce groupe venu de si loin pour nous réjouir les tympas. Petite salle, ambiance de folie pour des fans en délire et un groupe très communicatif (en japonais donc du mal à tout comprendre). 1h40 de concert comprenant 2 rapels. Mais l’histoire ne s’arrete pas la. Aclamés par une foule en délire les Japonais sont revenus 2 (ou 3 ma mémoire me joue un tour) habillé normalement (car ils sont habillés en kimono pour leur show). Ils n’ont pas cessé de nous remercier mais franchement ce n’est plus un merci que je dois leur adresser pour montrer le comble de ma joie. Ce concert passe directement en pôle position de tous les concerts que j ai fait juste après vient Dir en grey. Cette belle soirée finit avec un médiator en poche lancé par Karukan :DDDDD. Allez ne soyez pas décu d’avoir rater ce concert car le métal japonais est en fin essor en France et il ne faut pas manquer le concert de Kagerou et despairsray le 23 ocotbre au trabendo.

Personne n’a pu ignorer que la muse cinématographique américaine était partie en vacances depuis un bon moment maintenant. Hollywood, énorme empire industriel américain comme il se doit, doit de toute fois continuer à produire des films et être rentable. Même si les remakes ou films inspirés de livre existent depuis longtemps déjà, nous pouvons voir en ce moment une défarlante de ce type tout droit venus d’outre-Atlantique.

Read More »